Yannick Chay

 

Un corps en mouvement sous des formes variées. De la charpente comme « danse des toits » qui donne vie à l’espace mais questionne la physicalité dans sa dureté, sa rigidité à une dizaine d’années de recherche pour fluidifier, délier, donner vie au mouvement, nourrir technique et sensorialité.

 

J’ai abordé le Tango Contact il y a 10 ans, rencontre au détour de stages de Contact Impro. J’enrichis ma pratique du contact impro de cours, festivals et stages en diverses contrées. Une autre drogue/passion s’entremêle à cette dynamique : le tango, 5 ans au préalable, et m’amène à nouveau à voyager intérieurement et extérieurement. Je nourris depuis deux ans une recherche plus approfondie sur cette hybridation Tango Contact.

 

J’enrichis cette approche de cours de danse contemporaine, d’improvisation et d’éléments issus de Feldenkrais ou d’ Axis Syllabus®.